Le comte de Toulouse-Gévaudan: un Prince chrétien, Défenseur de la foi Catholique.

Bien que le Chef du Nom et des Armoiries de la Maison Royale soit par ligne sémitique et davidique, portant avec lui le titre de Nasí de France, c'est-à-dire Prince juif de France, Son Altesse Royale est de religion apostolique catholique romaine. Sa relation avec le Siège de Pierre est filiale et étroite, comme en témoignent les témoignages des différentes visites du Prince au Vatican et qui restent en mémoire à travers les photographies qui accompagnent ces vers. SIRE honore son autre titre de Fils Premier-né de l'Église, traitement accordé par le Pape Anastase IIº à tous les souverains mérovingiens. Souvenons-nous que pendant le pontificat du pape Anastase II, le roi Clovis s'est co

Pacte Solennel d'alliance et de Reconnaissance mutuell avec le Maharaja Muhammad Jesunvah Choo

La Maison Royale David Toulouse Gévaudan et la Maison Souveraine de l'Héritier Genesis Nusantara, à travers le Pacte d'Alliance et d'Amitié, ont établi la confirmation, la reconnaissance et l'échange des titres et honneurs nobles et royaux, et ont également permis la nomination d'ambassadeurs, ministres extraordinaires et plénipotentiaires, consuls, attachés culturels et autres fonctionnaires du service diplomatique, accrédités auprès de leurs Maisons respectives. Le document a été solennellement promulgué librement accessible le 27 mai 2020. Prince Muhammad Jesunvah ChooZhu Bin Abdullah Ranoe Atmojo est membre de la Famille Royale Muadzam Shah et du Famille Royale Temenggong de Pahang, de

Saint Privat «épiscopus urbis gabalitanae» «évêque de la ville de Gabalum»

Écrit le professeur Enrico Pierosara Martyre et Eveque de Mende Saint Privat a évangélisé les territoires de Gévaudan au III siècle et il subit le martyre au temps des empereurs Valérien et Gallien, entre le 257 et le 260. Après sa mort son corps fut transporté dans des endroits différents jusqu'à l’an 1170, quand l'évêque Aldebert III de Tournel composa ses reliques dans la crypte de la cathédrale de Mende. Pendant les guerres de religion et pendant la Révolution, les reliques du saint furent en partie dispersées et aujourd'hui de celles qui encore en restent, elles sont conservées dans l'église de l'ermitage à Mende. Privat de Mende fait partie des grands saints des Gaules avec Denis de Pa

Le trente-cinquième comte de Gavaldá

Le comte Joseph de Gavaldá dans l'année 1888 a un fils qu'il baptise Henri de Gavaldá, son premier-né. Ce à la mort de son Seigneur Père adopte le nom d'Henri Ier de Gevaudan. Le prince de Septimanie et comte de Gavaldá ont épousé Mme Matilde Clementina de la Maison Aristocratique franco-belge de Dupont. Le 22 novembre 1909, SIRE Henri Joseph de Gavaldá est né, qui, à la mort de son père a proclamé le nom d'Henri IIe de Gévaudan. L'infant Henri Joseph, baptisé le 28 octobre 1910, a passé les premières années de sa vie entre la ville Buenos Aires et la ville de Catalogne; à l'âge de 5 ans l'infant fait son dernier retour dans la capitale argentine, la famille s'est installée depuis et défi

Les trente-sixième comtes de Gèvaudan

Leurs Altesses Royales Mgr Ricardo Alberto (née le 9 juillet 1938, décédée 17 août 2015) et Mme Antonia Mercedes (née le 24 septembre 1935, décédée 30 janvier 2018) , princes de Septimanie et princes du Saint-Empire Romain Germanique, étaient les trente-sixième comtes du Gévaudan. Ce sont les Pères de Mgr Rubén Alberto, actuel XXXVII comte de Gévaudan. Leurs Altesses Royales faisaient partie du Collège impérial des Princes et Comtes en tant que membres de la Noblesse impériale du Saint-Empire Romain Germanique. Dans le sillage des droits souverains, il n'est jamais trop tard pour revoir les prérogatives applicables à un Prince Souverain, en exil, appelé «Prétendant». Ce sont: - le Fons Honor

Héraldique de la Famille Royale

Armoiries de la Famille Royale: 1. celui correspondant à Son Altesse Royale SIRE Rubén Alberto; prince de Septimanie et XVII comte de Gèvaudan. Chef du nom et des armoiries de la Maison David Toulouse Gèvaudan. Divise: "De Deo In Deo Pro Deo" 2. celle correspondant à Son Altesse Royale Mgr Ricardo Alfredo; prince de Provence et comte d'Auvergne. Devise: "Semper Fortis" 3. celle correspondant à Son Altesse Royale Mme Sofía Belén; Vicomtesse de Rosellon et troisième comtesse d'Ituarte. Devise: "Pietas et Caritas" 4. celle correspondant à Son Altesse Royale Mme Camila Ángeles; Vicomtesse de Grezes. Devise: "Nobili Genere" 5. celle correspondant à Son Altesse Royale Mgr Ricardo Alberto; comte

La Famille Gavaldá à Buenos Aires

Au cours des XIVe et XVIIe siècles, il y a eu une vague d'immigration du sud de la France vers la région catalane, cette instance a commencé avec les guerres de Jean IIº (1480) intensifiées au XVIIe siècle lorsque l'Occitanie a été terriblement assiégée par une peste noire et plus tard, avec la Révolution Française de 1789. Cette révolte anti-aristocratique contraint une partie de la lignée de Bertrand IIe continuation de la ligne directe ininterrompue de la branche Toulouse-Gévaudan, à émigrer définitivement en Catalogne, en Espagne, où le nom de famille avait traduit par Gavaldá. Le prince Joseph Henri de Gavaldá, héritier de l'ancien comté du Gévaudan et de la principauté de Septimanie

Gévaudan ou Gavaldá: les Comtes indépendants

Gavaldá a acquis une importance notoire avec la domination wisigothique. Après la conquête, les Romains ont préservé la capitale de Gabales, appelée Anderitum, qui sera plus tard intitulée Gabalum (aujourd'hui Javols, un village d'habitants). À l'aube du Moyen Âge, les comtés des Marches étaient appelés "mangravates". Les véritables fonctionnaires locaux suprêmes étaient les comtes, ils préparaient les armées, recrutaient les soldats, les amenaient sur le champ de bataille, dictaient la justice, etc.; en somme, ils géraient tous les intérêts de l'État. Les comtés étaient divisés en centaines, au moins deux et au plus huit. Dans chacune de ces centaines, il y avait une Cour de justice et l

Le sens de onomastique Gavaldá

Pour sa part, le onomastique est la science qui étudie l'origine et l'adoption des noms et prénoms selon les coutumes et les particularités de chaque peuple. Le plus ancien document connu des connus dans le monde occidental est la Bible, où de la Genèse à l'Apocalypse, contient une grande quantité d'informations généalogiques sur l'histoire sacrée. Déjà d'Adam et Eve commence à lister tous leurs descendants, de Caïn, Abel, Set, à Noé et toute sa lignée. Comme nous le voyons, dans les temps anciens, les gens n'étaient identifiés que par leur nom, qui étaient des mots courants, présages, avec lesquels les hommes se connaissaient et se distinguaient jusqu'à devenir, au fil des siècles, le

Généalogie et histoire

Nous savons que la généalogie est la fraction la plus ancienne de l'histoire. Nous lui devons beaucoup de ce que nous savons aujourd'hui. L'évolution des siècles plus tard a permis l'apparition de la critique historiographique. Le XXe siècle a été décisif pour l'union victorieuse de la généalogie contemporaine et de l'histoire transdisciplinaire. De la pratique généalogique, des modèles, des méthodes, des archives familiales, une tradition millénaire et une passion pour la préservation des archives ancestrales sont nés. L'histoire a en eux la base de sa méthode d'investigation. La confrontation des sources, la séparation des mythes, les séparations idéologiques, ainsi que le soutien de la

Revendication historique des titres de noblesse en Argentine

Par Miguel Fernando González Azcoaga Professeur d'histoire et de géographie Diplôme en histoire Généalogiste. Les titres de noblesse sont conformes et constituent une reconnaissance historique de la tradition laïque dans le monde. Ils ont toujours été décernés par les rois à des personnes reconnues pour leur travail, leur conduite et leur trajectoire et surtout en Europe au cours des deux derniers millénaires. Malgré cela, la découverte, la conquête, l'évangélisation et la colonisation du continent américain - à l'exception d'exceptions claires, précises et notables -, les ont séparés de la longue tradition séculaire, au-delà de cela, en particulier en Amérique latine, les Hijosdalgos, de

Certification de l'illustre ascendance de la Maison Royale par la Société Mémorial du Vicomte de

Son Excellence le Marquis de Viana, en sa qualité de Chancelier perpétuel et autocrate de la Société Mémorial du Vicomte de Mauá, après avoir corroboré les documents dans les archives officielles de l'entité, a publié la Lettre de Noblesse et les Armoiries d'Noblesse en faveur du Prince Royal et Souverain Rubén Alberto de la Maison de David Toulouse Gèvaudan. Le protocole officiel est daté du 22 mai 2009 et a été publié dans la salle de session de la Société Mémorial du Vicomte de Mauá de la ville de Rio de Janeiro, Brésil. "ad perpetuam rei memoriam"

Le guide moderne de la Noblesse et des Titres Royaux fait référence à la Maison Royale

Souverains, Dynasties et Noblesse un guide moderne des titres nobles et royaux un ouvrage de référence complet qui comprend des informations surle Saint Empire Romain Germanique, le Royaume Français, les Titres Papaux, les Ordres de Cavalerie, les systèmes d'honneur britanniques, l'héraldique, la Noblesse aux États-Unis et bien plus encore se rapportent à la Maison Royale Mérovingienne et aux revendications dynastiques du prince Ruben Albert. Veuillez visiter: http://www.noblecompany.org/

Déclaration de la Chambre d'Arbitrage de la Noblesse

Le Collège, l'Institut héraldique et la Chambre d'arbitrage du droit de la noblesse et des études chevaleresques, héraldiques et généalogiques de la commune d'Agropolis, en Italie, a été officiellement délivré en faveur des droits dynastiques des comtes de Toulouse Gévaduan et des princes de Septinanie. Les première et quatrième parties du document portant l'Apostille de La Haye ont été publiées le 5 décembre 2006 et sont sous la garde de la Grande Chancellerie de la Maison Royale.

Les comtes de Toulouse Gèvaudan du XXe siècle

L'actuel XXXVII comte de Toulouse-Gèvaudan est Son Altesse Royale Rubén Albert, son prédécesseur était son père Richard Albert, de nom dynastique Esteve IIIº, XXXVI comte de Toulouse Gèvaudan et Prince de Septimanie. Le Prince de Septimanie et Nasi de France monseigneur Richard Albert né dans la ville de Buenos Aires 9 juillet 1938. Fils de Leurs Altesses Royales Henri Joseph de Gavaldá et de Elba Alcira Doncil de Saillans et Wiedermann de Gavaldá. Baptisé le 25 septembre 1938 dans la paroisse de la Sainte-Trinité de l'archidiocèse de Buenos Aires. Il a terminé ses études primaires et secondaires dans la ville de Buenos Aires les perfectionner dans les domaines militaire et policier. Affair

La généalogie

La généalogie, nous le savons, est la fraction la plus ancienne de l'histoire. Nous lui devons beaucoup de ce que nous savons actuellement. L'évolution des siècles a permis l'apparition de critiques historiographiques et la séparation de mentalités banales, mythologiques, idéologiques, théocentriques, mondaines, parfois. Les généalogies recueillies sont innombrables qui, sous le tamis des affrontements, ne résistent plus ou ne représentent plus la force qu'elles avaient autrefois, dans une société dépourvue de moteurs de recherche et d'étude comparative. Le XXe siècle est en passe de remporter l'union entre la généalogie contemporaine et l'histoire transdisciplinaire. De la pratique généalog

Les Maisons non régnantes et leurs fons honorum

Par le Dr Carminio Castagno Avocat et Notaire Comte à la Le plus serein Maison Royale Paternò Marquis de Castañares dans la Maison Royale de Cantabrie 1. INTRODUCTION Il est connu de tous qu'il existe une réticence générale à reconnaître l'exercice du pouvoir du fons honorum par des Maisons non régnantes, une attitude qui devient encore plus catégorique dans les pays où règne une monarchie. De ce dernier, l'Espagne elle-même se termine, où l'on semble oublier que S.A.R. Don Juan de Borbón y Battenberg, comte de Barcelone, a conféré à plusieurs reprises le célèbre Ordre de la Toison d'or, en tant que Souverain Grand Maître [1]. Et que la même chose s'est produite avec la branche de l'Ordre

L'héritage dynastique

Par Prof. Don Eloi Angelos Ghio Historien et géographe (Mec. LP 058-ES) Expert en Généalogie et Héraldique. Directeur - Presidente Institut des sciences biologiques, politiques et sociales «Dom Vasco Fernandes Coutinho» et Institut d'architecture, d'histoire et de géographie de Cariacica, Brésil (statut juridique1671, livre A-10 / CNPJ: 07.995.111 / 0001-80) Nous avons appris que SAR le prince Rubén Alberto Gavaldá y Castro, connu sous le nom tronal de Dominus Esteve IV - Rubén Alberto Iº, Prince Royal de la Maison David-Tolouse-Gavaldá, comte souverain du Gèvaudan, Desposyni du sang mérovingien, prince de Septímania et Nasí de França, chef juridique et chef des armes et des noms de sa dyn

Mort du prince de Béziers

La Grande Chancellerie rapporte que le samedi 9 mai 2020, Son Altesse Sérénissime le prince Osvaldo Rubén Gavaldá de Beziers est retourné à la demeure du Père. Pour cette raison, Mgr le Prince a décrété un duel officiel à la Maison Royale pour une durée de trois jours. Le prince Osvaldo Rubén était Lieutenant de la Maison Royale de David Toulouse Gèvaudan et Chef du Nom et des Armoiries de la Principauté collatérale de Béziers. Son Altesse Sérénissime était l'oncle direct de Son Altesse Royale Rubén Alberto, étant le frère de son père le prince Ricardo Alberto, XXXVIème comte de Toulouse-Gèvaudan. Le prince avait une relation d'amitié très profonde avec l'épouse de son frère aîné, la 2

L'institution monarchique

Par Prof. Don Eloi Angelos Ghio Historien et géographe (Mec. LP 058-ES) Expert en Généalogie et Héraldique. Directeur - Presidente Institut des sciences biologiques, politiques et sociales «Dom Vasco Fernandes Coutinho» et Institut d'architecture, d'histoire et de géographie de Cariacica, Brésil (statut juridique1671, livre A-10 / CNPJ: 07.995.111 / 0001-80) L'institution monarchique est un développement de plusieurs siècles. Née bien avant l'Égypte pharaonique ou les cités-États de Sumeria, sa définition rejoint le concept de «civilisation», dans le sens d'être la première forme de gouvernement créée par l'homme. Le contexte historique et social a conduit l'expérience politico-administrat

Entradas destacadas
Entradas recientes
Archivo
Buscar por tags
Síguenos
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Maison Royale Merovingienne de David Toulouse Gévaudan 2020

  • Facebook Round