Brève histoire de Maison Gavaldá et Borbón


Don Luis de Ussía y Gavaldá, comte de los Gaitanes

Par Eloi Angelos Ghio

Historien et généalogiste


Jusqu'à sa mort, à l'âge de quatre-vingt-douze ans, en 2005, en Espagne, dans la ville de Madrid, le comte Dom Luís de Usssia y Gavaldá, entretenait une relation très étroite avec son parent le roi Juan Carlos. Indépendamment de son petit-fils Don Bosco Ussía Hornedo, marié à un cousin du souverain, branche de la Casa de Bórbon-Espagne, les relations de la famille Gavaldá-Ussia datent d'avant la restauration. Il revenait au père de Dom Luís - Dom José Luís de Ussia y Cubas, sénateur d'État, de recevoir le titre héréditaire de Conde de los Gaitanes, des mains du roi Alphonse XIIIº de Bórbon-Espagne. Avocat de formation, Dom José Luís a étudié à l'Instituto Cardenal Cysneiros de Madrid. Atteignant le poste de capitaine de l'armée nationale, il était également le deuxième comte de los Gaitanes Don Luís de Ussia y Gavaldá, président et fondateur d'Empresa Siderúrgica de Ponferrada. Il a également occupé la présidence du Bureau de l'information et a été membre du Conseil privé du Secrétariat politique et d'intention de la maison de Juan de Borbón, comte de Barcelone. Économiste, il était un membre efficace du Conseil de banque centrale. Avec la mort du comte de Barcelone, son ami personnel, dont il avait été un intense collaborateur dans l'économie politique du pays, Dom Luís de Ussia y Gavaldá a reçu, en reconnaissance, du roi Juan Carlos II d'Espagne, l'honneur de la grandeur au titre de comte . Il incomba au comte Dom José Luís de Ussia y Cubas, lorsqu'il épousa la noble dame Dona Maria de los Angeles Gavaldá y Lopez-Pelegrin, d'élever leurs familles à la grandeur de l'Espagne. À son tour, par l'intermédiaire de son fils, Don Ildefonso María Ciriaco Cuadrato de Ussía y Muñoz-Seca, lorsqu'il épousa le noble Pilar Hornedo, il vint générer le noble Don Bosco Ussía Hornedo, qui, élevant davantage le patrimoine généalogique héraldique de son Maison des Comtes de los Gaitanes, a épousé la Princesse Alejandra de Bórbon y Yordi, cousine de Ses Altesses Royales d'Espagne et, par le biais des Rois de France, descendante directe de la Maison des Souverains Comtes du Gévaudan.


GÉNÉALOGIE DE CASA GAVALDÁ-USSIA Y BORBÓN 4e grand-père paternel: I - Antero de Ussía y Escubi, né 03-01-1823, à Álava, Llodio et María Dominica de Aldama y Acha, née. 19-03-1817, à Álava, Llodio. 3e grand-père paternel: II - Luis de Ussia y Aldama, 1er marquis d'Aldama, p. 11-03-1908, à Madrid, et par María de Cubas y Erice, née 1871, à Madrid. 2e grand-père paternel: III - José Luis de Ussia y Cubas, sénateur du Royaume d'Espagne, 1er comte de los Gaitanes, et de María de los Angeles Gavaldá y Lopez-Pelegrin. 1er grand-père paternel: IV - Luis de Ussía y Gavaldá, 2e comte de los Gaitanes, né 1913 à Madrid et p. 03-09-2005, à Madrid, Alcobendas, et par Asunción Muñoz-Seca y Ariza, p. 29-29-06-2002. Papa: V - Ildefonso María Ciriaco Cuadrato de Ussía y Muñoz-Seca, écrivain et journaliste, né. 1913 à Madrid et p. 03-09-2005, à Madrid, Alcobendas, et par Pilar Hornedo. Votre frère: Pedro de Ussia y Muñoz-Seca, 3e comte de los Gaitanes.



Fils: VI - Bosco Ussía Hornedo C / c Son Altesse Dona Alejandra de Borbón y Yordi, né 24-05-1976, à Madrid, mariée à Guadalajara le 20-06-2008. Fille d'Alfonso Carlos de Borbón y Escasany, née 10-02-1945, à Madrid, et María Luisa Yordi y Villacampa, nées 15/04/1949. Petite-fille paternelle de Francisco Henrique de Borbón y Borbón, née 16-11-1912, en Cantabrie, Santander - fal. 1945, et par Enriqueta Escasany y Miquel, né. 13-10-1925, en Andalousie, Malaga et fal. Madrid 16-05-1962, à Madrid. Arrière-petite-fille paternelle de Francisco de Paula de Borbón, née 16-01-1882, à Madrid et fal. 12-12-1952, à Madrid, et par Enriqueta de Borbón, 4e duchesse de Séville, née. 28-06-1888, Madrid et fal. 1967, à Madrid, son cousin. Paterna Trineta de Francisco de Paula de Borbón y Castellvi, née 19-03-1853, à Tolouse, France et p. 28-03-1942, à Madrid, et María Luisa de La Torre y de Bassave, 1er mariage, né. 14-05-1856, à Guamutas, Cuba et 7.7-18-1887, à Madrid. Naissance de la 4e petite-fille paternelle d'Enríque de Borbón, duc de Séville. 17-04-1823, en Andalousie, Séville et fal. 12-03-1870, à Dehesa de los Carabancheles, et Elena de Castellvi y ShellyValencia, nées. 16-10-1821, à Valence et fal. 29-12-1863, à Madrid. 5e petite-fille paternelle de Francisco de Paula de Borbón, Infante de España 1er duc de Cadix, né. 10-03-1794, à Madrid et p. 13-08-1865, à Madrid, et Luisa Carlotta di Borbone, Principessa delle Due Sicilie, née. 24-10-1804, à Portici, Napoli, et p. 29-01-1844, à Madrid, votre cousine maternelle. 6e petite-fille Paterna de Carlos IV, Rey de España, née 11-11-1748, à Portici, Napoli et p. 19-01-1819, à Portici, Naples, et Maria Luisa di Borbone, Principessa di Parma, née. 09-12-1751, en Émilie-Romagne, Parme et p. 02-01-1819, à Rome, sa cousine maternelle. 7e petite-fille paternelle de Carlos III, Rey de España, née 20-01-1716, Madrid et fal. 14-12-1788, à Madrid, et Maria Amalie, Prinzessin von Sachsen, née. 24-11-1724, à Dresde et p. 27-09-1760, à Buen Retiro, Madrid. La princesse Alejandra de Borbón y Yordi, des rois de France, descend en ligne droite et collatérale de Hugo Capeto. Par lignée paternelle, via Reis de França, issue de Douce de Gevaudun, Comtesse de Provence, née. ç. 1085 et p. ç. 1130, mariée avec Ramón Berenguer IIIº, El Grande, comte de Barcelone, né 11-11-1082 et fal. 07-07-1131. Douce de Gevaudan était sa fille Gilbert Iº de Gévaudan, née. ç. 1060, et Gerberge de Provence, cette dernière, à son tour, fille de Godefroy de Provence et Étiennette-Douce de Gévaudan, cette dernière, d'autre part, fille de Bertrand IIº de Gevaudan et petite-fille de Stéphan IIº, comte de Gevaudun, a vécu c. 0950, et Adélaïde Blanche d'Anjou, nées ç. 0955 et fal. 1026. Quelques remarques doivent être faites sur les aspects observés dans cette généalogie. Dans un premier temps, le caractère historique d'une famille de politiciens, liée à la Haute Cour du Sénat, au Conseil d'État, à la Casa de Borbón, aux grands groupes économiques de l'État et, enfin, à la noblesse héréditaire, se présente avec la tension "Gavaldá-Ussia". Cette famille, à travers les mariages, se joint à d'autres de haute noblesse hispanique, parmi eux: Marqueses de Aldama, Marqueses de Fontalba, Comtes d'Arcetales, Comtes d'Almudena, Comtes pontificaux de Santa Maria Sisla, Comtes de los Gaitanes, Princes, Rois d'Espagne et de France, etc. Un facteur intéressant est que la Casa de los Gaitanes, où le nom de famille «Gavaldá» peut être vu, par le mariage du noble Bosco Ussia Hornedo, avec la princesse Alejandra de Bórbon y Yordi, a promu l'union du sang européen de Casa Gavaldá-Ussia avec Du sang américain, car l'arrière-grand-mère de Dona Alejandra de Borbón, nommée Maria Luisa de La Torre y de Bassave, est née dans une famille naturelle de Guanutas, dans la capitale Matenzas, sur l'île de Cuba, après avoir épousé le prince, son arrière-arrière-arrière-grand-père paternel , Don Francisco de Paula de Borbón y Castellvi, d'origine franco-hispanique. De cette façon, la Casa de Gavaldá-Ussia-Borbón, en Espagne, se présente comme l'une des plus traditionnelles de la haute noblesse européenne, tout en se projetant comme une noblesse d'influences renouvelées, car elle intègre des éléments du nouveau monde - le continent américain.

Entradas destacadas
Entradas recientes
Archivo
Buscar por tags
Síguenos
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Maison Royale Merovingienne de David Toulouse Gévaudan 2020

  • Facebook Round