Please reload

Entradas recientes

Les Vicomtes de Rouergue-Millau (X°-XI° Siecles)

July 14, 2017

1/3
Please reload

Entradas destacadas

Septimanie et la Maison du Gévaudan

June 5, 2020

Par le Dr Rodulfo Gautier y Portuondo
Président de l'Académie ibéro-américaine scientifique et culturelle
Secrétaire général de l'Académie portoricaine d'études héraldiques et historiques
Secrétaire Général de l'Académie d'Art et d'Histoire de la Sabana Grande

 

Au 8ème siècle, les musulmans ont traversé les Pyrénées et sont entrés dans la région connue sous le nom de Septimanie et y sont restés de 720 à 759, créant dans la région une principauté musulmane autonome dont la capitale était Narbonne et ne devait de loyauté qu'à l'émir de Cordoue (un Omeyyade).

En l'an 752, le fils de Charles Martel, Pépin "le Bref" Il avait déjà récupéré une grande partie du territoire de la Septimanie, à l'exception de sa capitale, Narbonne, où les musulmans et les juifs ont résisté (ils étaient majoritaires dans cette région depuis l'expulsion qui a lieu après la destruction du Temple).

Ainsi, en 759, Pépin passe un pacte avec la population juive de Narbonne, qui se révèle alors contre les musulmans et ouvre les portes de la ville à Pépin.

Après que les Juifs aient reconnu Pépin comme leur Seigneur, il remplissant sa part de l'accord crée une principauté en Septimanie et pour la diriger, il demande au calife de Bagdag (déclaré ennemi des Omeyyades) d'envoyer un exilarque (prince de la Maison de David) parmi les Juifs qui étaient à Bagdag et qui étaient des descendants de David.

L'élu fut le prince Natronai-Mahkir qui prit le nom chrétien de Thierry, ce qui fut reconnu par Pépin et le calife de Bagdag comme "roi des juifs, de la" semence royale de la Maison de David "malgré les protestations vigoureuses du pape Étienne III et de ses successeurs.

Mahkir-Teodorico (Thierry) a épousé une sœur de Pépin nommée Aldana (ou Auda Martel) et ils ont eu entre autres un fils qui a succédé à son père comme roi des Juifs de Septimanie, William Gelone qui était comte de Barcelone, Toulouse, Auvergne et de Razes et en qui le sang de David et les Mérovingiens ont été combinés.

Avec les descendants de cette famille, ils essaient de relier toutes les maisons royales et nobles d'Europe parce qu'ils se sont ainsi légitimés comme descendants du roi David. Ainsi les Capetos de Francia, les Borbon, les Hohenstaufen, les Plantagenet, les Ducs d'Aquitaine et bien d'autres maisons d'importance qui suivent jusqu'à nos jours les filières généalogiques, comme la Maison du Gévaudan / Gavaldá.

Ces familles royales sont dépositaires de l'héritage du roi David et donc des parents du Christ et de la Vierge Marie. Il y a là une série de livres, documents, données qui montrent cette réalité historique et il ne s'agit que de les lire et de les rechercher.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Síguenos
Please reload