Please reload

Entradas recientes

Les Vicomtes de Rouergue-Millau (X°-XI° Siecles)

July 14, 2017

1/3
Please reload

Entradas destacadas

Héritier du trône de France légitime Son Altesse Royale Esteve IVº

December 14, 2018

Héritier du trône de France, légitime Son Altesse Royale Esteve IVº, Comte de Gévaudan, Prince Royale de Septimanie – König des Francs, Prince de l’Empire Romain Germanique, de Tournai et de Austrasie, Marquis de Gothie et de Narbonne, Comte de Provence, du Rouergue, Quercy, Albi et de Auvergne.

 

Héritier du trône de France:

Les Prétendants au Trône de France Almanach de Würzburg 2014/16

 

– DYNASTIE mérovingienne: Ruben Alberto de Gévaudan

– DYNASTIE BOURBON: Louis Alphonse de Bourbon

– DYNASTIE BONAPARTE: Jean Chistophe Napoelon Bonaparte

– DYNASTIE ORLEANS: Henri d’Orléans

 

 

La dynastie mérovingienne, descendent légitime des Mérovingiens

 

Les Mérovingiens sont la dynastie qui régna sur une très grande partie de la France et de la Belgique actuelles, ainsi que sur une partie de l’Allemagne, de la Suisse et des Pays-Bas, du Ve siècle jusqu’au milieu du VIIIe siècle.

 

Cette lignée est issue des peuples de Francs saliens qui étaient établis au ve siècle dans les régions de Cambrai et de Tournai, en Belgique (Childéric Ier). L’histoire des Mérovingiens est marquée par l’émergence d’une forte culture chrétienne parmi l’aristocratie, l’implantation progressive de l’Église dans leur territoire et une certaine reprise économique survenant après l’effondrement de l’Empire romain.

 

Le nom mérovingien provient du roi Mérovée, ancêtre semi-mythique de Clovis.

 

Sous l’Ancien Régime et au XIXe siècle, certains légistes et historiens français désignent la lignée comme la « première race » des rois francs.

 

La dynastie mérovingienne est issue de l’aristocratie franque. Les Francs, réunis en ligue depuis le IIIe siècle de notre ère, se sont progressivement installés dans le Nord-Est de l’Empire romain, et plus particulièrement en Gaule Belgique où les ancêtres des Mérovingiens ont pris racine. Dès les premières années de l’Empire, des groupes migrants plus ou moins homogènes n’ont cessé de se déplacer d’est en ouest, poussés par l’Empire hunnique d’Attila (395-453), venant d’Asie centrale, et attirés en Gaule par la stabilité de la Pax Romana. Les premiers Francs pénètrent dans l’Empire légalement, certains sont intégrés dans l’armée romaine et peuvent espérer y faire une grande carrière, comme Richomer et Arbogast, d’autres s’installent dans l’Empire comme colons. Par la suite, les migrations franques dans le Nord de la Gaule s’intensifient avec le déclin de l’autorité romaine et la chute de l’Empire d’Occident. Enrichies par leur service auprès de Rome, certaines grandes familles franques acquièrent un pouvoir local non négligeable. L’une d’entre elles, celle de Childéric Ier et de son fils Clovis, va s’imposer et fonder la première dynastie royale franque. 

 

Merci

Ordre Militaire des Templiers de France du Prieuré de Saint Michel – OMTFPSM

https://www.ordre-des-templiers.fr/heritier-du-trone-de-france-sar-esteve-iv/

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Síguenos
Please reload

Buscar por tags